Quels sont les Equipements de protection individuelle (EPI) ?

QU’EST CE QU’UN EPI ?

Un EPI est un équipement de protection individuel. Les EPI sont les dispositifs destinés à protéger les salariés des risques susceptibles de menacer leur santé ou leur sécurité. Il peut s’agir de tout type de risque comme les risques biologiques, mécaniques, thermiques, etc…
Ils peuvent être par exemple des casques de protection, des lunettes, des gants, des chaussures de sécurité…
Les EPI n’éliminent cependant pas les dangers et n’empêchent pas non plus les accidents de survenir. Les EPI dépendent du secteur d’activité.

A QUOI SERT UN EQUIPEMENT DE PROTECTION INDIVIDUELLE ?

Pour les dirigeants d’entreprise qui exerce des activités  dites à risques  (travaux manuels, chantiers, utilisation de machines, usines, etc), il est essentiel de fournir à ses salariés des EPI, ou équipement de protection individuelle.

L’EPI a pour objectif principal de protéger les salariés en question des risques d’accident de travail liés à leurs postes de travail respectifs, ainsi que des nuisances correspondantes (chaleur, projections de produits, nuisances sonores…). Bien que la nature de l’équipement dépende de l’activité exercée, nous pouvons lister quelques éléments génériques de cet équipement :

  • Le casque
  • Le masque
  • Les gants
  • Le harnais de sécurité
  • Un heaume ou une visière
  • Des chaussures de sécurité
  • Des vêtements protecteurs (veste à col fermé et à manches longues serrées aux poignets, pantalon long)
  • Des protections auditives (casque antibruit, bouchons d’oreille, etc.)
  • Un appareil de protection respiratoire (masque FFP)
  • Des lunettes de sécurité

Notez bien que :
– Aucun texte de loi ni article du Code du travail n’oblige le salarié à porter un EPI en cas d’absence de danger.
– En fonction des différentes législations des différents pays, le port d’un EPI n’est pas toujours considéré comme une obligation.

 

Est-ce que les Equipements de Protection Individuelle sont obligatoires ?

Le port des EPI est obligatoire pour les employés. Un manquement à cette obligation peut faire l’objet d’un licenciement pour faute grave.